BD Le photographe de Didier Lefèvre

Le Photographe de Didier Lefèvre retrace le parcours d’une équipe de Médecins sans frontières entre le Pakistan et l’Afghanistan alors occupé par l’URSS, en 1986. Basée sur le témoignage et les clichés de Didier Lefèvre, photographe à qui Médecins sans frontières avait réellement demandé de réaliser un reportage, la série mêle adroitement dessin et photoreportage en noir et blanc, originalité qui contribua probablement à son succès.

Le lecteur suit l’histoire à travers les yeux du photographe qui, comme lui, ne connaît rien au monde dans lequel il vient d’être parachuté. Les autres membres de l’équipe, qui ont tous au moins l’expérience d’une mission derrière eux, sont une aide précieuse pour Lefèvre qui les abreuve de questions et va tomber petit à petit sous le charme de l’Afghanistan. Ce choix narratif évite d’adopter un ton didactique tout en introduisant le lecteur à la culture afghane.

A travers ses photos proches du reportage de guerre, Didier Lefèvre a parcouru les quatre coins de la planète, rapportant de chacun de ses périples des témoignages forts grâce à ses clichés. Didier Lefèvre décide de s’échapper du destin tout tracé de pharmacien qui lui tend les bras. Sa vie, il ne la voit pas dans une échoppe mais sur les routes du monde. En 1984, direction l’Afghanistan avec Médecins sans frontières. Sur place, il fixe dans son objectif un pays dévasté par la famine sous l’invasion soviétique. Deux ans plus tard, il part seul au Pakistan et rapporte dans sa besace les clichés d’une longue et douloureuse odyssée.

Corne d’Or, Sri Lanka, Kosovo, Les Torrerros, LesMalawi, le Cambodge… Didier Lefèvre roule sa bosse, photographiant sans cesse pour les agences Vu de 1988 à 1993, puis pour Editing ou pour son propre compte. Il publie ses témoignages dans ‘Voyages en Afghanistan : le pays des citrons doux et des oranges amères’ en 2003. Il meurt d’une attaque cardiaque foudroyante juste après le festival d’Angoulême 2007, où il venait d’être récompensé par le prix Essentiel pour le troisième tome du ‘Photographe’. La disparition soudaine de Didier Lefèvre laisse un grand videdans le monde de la bande dessinée comme des médias.

Pour commander le 1er tome cliquez ici

Vous pourriez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.