Ray Charles et Serge Gainsbourg : Une histoire de musiciens

C’est dans les clubs de Saint-Germain-des-Prés que commence l’histoire déterminante d’Arlette Kotchounian avec la musique. Auteur-compositeur dans les années 60, du jazz à la chanson française et internationale, elle a mené sa vie au rythme des rencontres.

C’est en 1976 que naît en elle le désir de garder des traces des moments précieux vécus avec ses amis musiciens, sur scène et en coulisses : Herbie Hancock, Stevie Wonder, Sonny Rollins, Miles Davis, Wayne Shorter, et aussi Claude Nougaro, Jacques Higelin, Gilberto Gil, Caetano Veloso…

Pour Ray Charles, elle signe plusieurs chansons. Le photographier devient le prolongement d’une expérience riche en images, fondée sur leur amour commun pour la musique.

Au Printemps de Bourges 1987, celui que l’on surnomme “The Genius” joue avec l’Orchestre Symphonique d’Ile de France. Serge Gainsbourg y réalise un documentaire. Dans une loge, ils se rencontrent pour la première, la seule fois.

A l’hôtel Lutetia / Salon Saint-Germain du 10 mai au 31 juillet 2011

Gratuit

Vous pourriez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.