Nomad’s land – Les bidonvilles du froid

Ce livre se veut le reflet du reportage diffusé dans l’émission Envoyé spécial sur France 2 le 28 février 2008. Produit par Capa, ce film avait pour objectif de sensibiliser les Occidentaux à la détresse et à l’immense pauvreté des paysans et de leurs enfants au nord de la Mongolie. Que connaissons-nous de la Mongolie au-delà des steppes, des chevaux et de Gengis Khan ? Que savons-nous de ces populations paysannes qui subissent les affres de conditions climatiques de plus en plus extrêmes ? Samuel Le Bihan et Richard Aujard sont partis à la rencontre de ces familles, de ces enfants obligés pour survivre de se réfugier dans les égouts d’Oulan Bator, capitale de la Mongolie.

Richard Aujard est né en 1965 à Hasparren au Pays Basque. Passionné par l’image, il devient à 19 ans assistant pour le studio Vogue et commence à réaliser des photos de mode pour de grands magazines. Il décide ensuite de se tourner vers de nouveaux horizons en photographiant des monstres sacrés du cinéma, de la musique et du sport. “La sophistication me met mal à l’aise, j’aime à la fois la force et les fêlures chez les êtres.” Richard parcourt le monde en quête de nouveaux visages et a publié plusieurs ouvrages : la légende Harley Davidson (Filipacchi, 1989) avec Mickey Rourke sur les Moto Club Harley, L’Armée française (Assouline, 1998)…

Les photographies de Richard Aujard ont été publiées dans des magazines tels Photo, Paris Match, VSD, Première, Studio, Ciné Live, Optimum, Max, GQ, Esquire… Il a aussi travaillé pour la publicité (Nike, Bic, Liptonic, Bollé…). Parallèlement à son travail de photographe, passionné de cinéma, il a réalisé deux courts métrages sélectionnés dans de nombreux festivals : Question d’honneur (1998) et Vendetta (2003).Nomad’s land – Les bidonvilles du froid


Nomad’s land – Les bidonvilles du froid

Nb. de pages : 144 pages
Dimensions : 29,5cm x 24,5cm x 1,8cm
Pour le commander cliquez ici

Vous pourriez aimer aussi:

4 Comments

  1. Décidément, le peuple Mongol est dignement représenté sur ce site ! 😉 (bien pour ça que je commente)

    C\’est vrai qu\’ils font partie des grands oubliés, ceux dont on ne parle que pour des circonstances particulières (comme l\’Asie du Sud Est surpeuplée lors du tsunami). Et on risque de n\’en parler une fois de plus que \”trop tard\”, lorsqu\’ils rejoindront la catégorie des réfugiés climatiques.

    Et quid du photoreportage de Lulu-reporter en Mongolie ? (au delà de la photo \”Réagissez\” de Juillet 2010)

  2. Où trouver de l’info supplémentaires sur le sujet ?? suis passionnée par les j\’aimerai faire un parallèle avec les courses hippiques pour rédiger un article sur mon site web (http://www.jeu-de-petits-chevaux.com). Merci.

    — Submitted by Jeu des petits chevaux on January 22th, 2011

  3. j\’ai été touché par le reportage (les bidonvilles de stepps), voir ce petit garçon et son père vivre dans des conditions pareilles, j\’en ai encore les larmes aux yeux et une très forte émotion qui me monte à la gorge, ce reportage m\’a énormément marqué, il est et restera gravé pour toujours dans ma tête merci merci merci encore pour ce reportage, et j\’aurai voulu que vous le rediffusiez, un jour. bon continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.