Haïti à vif

Quinze photojournalistes québécois témoignent en images sur le séisme qui a fait des centaines de milliers de morts et de sans-abri à Haïti il y a un an. Intitulée Haïti à vif, l’exposition fait un arrêt à la bibliothèque Gabrielle-Roy et à celle de Charlesbourg jusqu’au 13 février.

Certaines images ont été prises dans les instants qui ont suivi le tremblement de terre, puisque le photographe de La Presse Ivanoh Demers était sur place au moment où la nature a fait son oeuvre destructrice. Quatre photojournalistes du quotidien montréalais participent à l’exposition.

Les photos sont imprimées sur 29 bannières accrochées au rez-de-chaussée et au deuxième étage de la bibliothèque Gabrielle-Roy, tandis que l’on retrouve 32 bannières à Charlesbourg. Certaines photos sont très dures. À juste titre, un avertissement met en garde les visiteurs, particulièrement pour le jeune public non accompagné.

En plus de l’exposition, le prochain mois sera l’occasion d’entendre des témoignages, de voir des documentaires et d’assister à des conférences sur Haïti. Des Québécois racontent sera le thème des témoignages de Marie-Claude Élie, infirmière pour la Croix-Rouge, et du photographe Renaud Philippe, le jeudi 20 janvier à 19h à la bibliothèque Gabrielle-Roy.

Les documentaires Port-au-Prince ma ville, 35 longues secondes et Chemin de la mémoire seront présentés à plusieurs reprises. Le site Internet bibliothequesdequebec.qc.ca fournit l’horaire détaillé.

L’exposition est aussi l’occasion pour la Maison d’Haïti de recueillir des dons qui serviront notamment au programme d’accompagnement des nouveaux arrivants qui ont subi le séisme.

 

bibliothèque Gabrielle-Roy – 350, rue Saint-Joseph Est – Québec (Québec)

Source : www.cyberpresse.ca

Vous pourriez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.