Destins Dolganes de Nicolas Mingasson

Les Dolganes du Nord Taïmyr (Sibérie) comptent parmi les populations les plus isolées de l’Arctique russe. Si une large part de cette population d’éleveurs de rennes est sédentarisée, quelques familles continuent à nomadiser au rythme de la transhumance des troupeaux.

L’exposition photographique de Nicolas Mingasson constitue une opportunité rare de porter un regard sur ce peuple méconnu : « J’ai voulu illustrer le quotidien actuel des Dolganes dans ce qu’il a de plus divers. Dans les rues des villages, les jeunes s’habillent (presque) comme en France, le soir appellent sur Skype leurs cousins déjà partis loin vers le Sud et, le week-end venu, rendent visite en skidoo à leurs grands-parents qui nomadisent encore ».

Une exposition de 80 photographies dont une série de photographies tirées des albums de familles dolganes qui, loin des clichés habituels, nous invite à réviser notre propre regard sur le monde.

“Destins dolganes” au Musée de l’Homme à Paris du 19 janvier au 8 mars 2016.

Vous pourriez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.