Reporters sans Frontières : 100 photos de Paolo Pellegrin

Le photojournaliste de l’agence Magnum, Paolo Pellegrin, livre une vision en noir et blanc de la criminalité aux États-Unis à travers 100 clichés pris en 2011 et 2012. Original dans sa présentation en format paysage, le cru de cet année est exceptionnel dans la puissance des images choisies.

Ce voyage sombre commence à la frontière américano-mexicaine lieu de transit de la drogue vers le nord et des armes vers le sud mais aussi des clandestins, les « wetbacks » qui ont traversé le Rio Grande pour la terre promise. Miami, Rochester dans l’Etat de New-York, partout le spectacle est le même. La violence liée à l’argent de la drogue plonge des parties entières des Etats-Unis dans une guerre permanente.

Paolo-Pellegrin-BD_1024x1024Toxicomanes, SDF, policiers armés comme des soldats, zones abandonnées à la guerre des gangs, funérailles, détails d’arme à feu, scènes de crime… Toutes les photos montrent l’envers du rêve américain. Cette violence créée par le narcotrafic est alimentée par l’abandon des plus pauvres qui sont aussi et en grande majorité des « minorités » (Hispaniques et des Afro-américains). Ces quartiers ne semblent pas se situer dans la première puissance économique mondiale : les maisons à l’abandon traduisent la matérialisation d’une société et d’un pouvoir politique où le libéralisme met sur le côté du chemin ceux qui naissent dans la mauvaise communauté ou dans le mauvais lieu. Les familles payent le prix de cet abandon en comptant leurs morts ou en tentant de survivre dans les refuges pour sans-abris. Mêmes les enfants portent dans le regard la dureté du monde dans lequel ils grandissent.

En plus d’aider RSF (9,90€) on peut acheter un beau livre de photographies d’un grand photoreporter. Les photos sont sans concessions, brutales, percutantes. Le noir et blanc très contrasté renforcent la puissance du cadrage et du sujet. Le photoreportage n’est pas mort. Paolo Pellegrin nous en apporte une preuve éclatante.

Reporter sans Frontière : un portfolio pour la liberté de la presse. Noir et détonant.

Reporters sans Frontières : 100 photos de Paolo Pellegrin
Pour le commander cliquez ici

Vous pourriez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.