Punks vs Cagoles, face à face photographique à Marseille

L’exposition sous titrée “Marseille invite Londres” livre la vision croisée de deux stéréotypes locaux : le punk londonien et la cagole marseillaise.

C’est en fait un face à face que proposent Hervé Matras et Catherine Coudurier de la galerie LAME. La scénographie ne les mélange pas, à chacun son mur. Si punks et cagoles cultivent tous deux l’excès, la noirceur des uns fait face à la joie de vivre des autres même si parfois les images disent le contraire.

Du côté des punks, les photographes Farid Goual, spécialiste des cultures urbaines et Stan Guigui qui dresse le portrait noir et blanc d’un punk marseillais. Pour les cagoles, le travail de Laurence Lefèvre et Julien Vergeot.

 

Punk et cagoles s’exposent jusqu’au 31 Août 2012 à la galerie, 81, rue Saint-Jacques à Marseille.

Vous pourriez aimer aussi:

1 Comment

  1. Pierre Mazza says:

    Comment peut on rapprocher un mouvement emblématique Anglais auquel un style musical toujours écouté par des millions de personnes a des femmes qui se donne un style totalement vulgaire et qui ne plaisent a aucun homme.?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.