Les plus belles photos de voyage de 2019 primées par le Travel Photographer of the Year

Le concours Travel Photographer of The Year (TPOTY) a dévoilé les photographies gagnantes de son édition 2019. Le jury a reçu plus de 20.000 images issues de photographes amateurs, semi-professionnels ou professionnels venus de 144 pays.

C’est l’Espagnole Katy Gomez Catalina qui décroche le titre de photographe de voyage de l’année grâce à ses huit images en noir et blanc “aussi atmosphérique que diverses“. Elles dévoilent en effet aussi bien le peuple des Batwa en Ouganda que l’art de la poterie chez les Ouighours ou encore la pyramide du Louvre à Paris.

En 17 ans d’histoire, c’est la première fois que le grand prix est attribué à un ou une photographe de nationalité espagnole et la seconde fois qu’il revient à une femme, se réjouissent les organisateurs du TPOTY dans un communiqué. Du côté des plus jeunes, c’est également une jeune femme, Indigo Larmour, qui remporte le titre de photographe de voyage de l’année.

A seulement 11 ans, l’Irlandaise a séduit le jury grâce à ses photos intimistes des habitants de Calcutta en Inde, devenant la plus jeune détentrice du titre depuis la création du concours.
Deux autres jeunes talents, Daniel Kurian, Indo-australien de 13 ans et Ankit Kumar, Indien de 16 ans, ont également été récompensés pour leurs collections respectives.

Tombée amoureuse de la photographie à l’âge de 8 ans, Indigo Larmour profite depuis de ses voyages pour immortaliser les endroits et les personnes qu’elle rencontre. C’est alors qu’elle vivait en Inde à Calcutta qu’elle a capturé l’image ci-dessus, mettant en lumière la tradition du thé Chai que l’on boit partout et à tout moment de la journée dans la ville.

Parmi les images primées les plus marquantes, on peut également citer le portfolio du photographe belge Alain Schroeder qui plonge l’observateur dans un centre de sauvetage et de réhabilitation d’orangs-outans indonésiens. Ou encore le cliché dramatique de l’Australien Jason Edwards qui dévoile la carcasse d’un éléphant victime de braconniers au Botswana.

Alain Schroeder

Au total, dix-sept photographes ont été primés cette année dans les différentes catégories. “Accorder ces récompenses, malgré la difficulté de faire un choix parmi tant d’images excellentes, est toujours une joie. C’est à la fois grisant et stimulant de voir cette richesse de créativité évidente venue des quatre coins du monde“, a conclu Chris Coe, co-fondateur des Travel Photographer of the Year.

Découvrez les photographies lauréates du concours Travel Photographer of the Year 2019

Vous pourriez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.