Le célèbre photographe Lu Guang a disparu

Lu Guang a disparu le 3 novembre dernier lors d’un déplacement dans la province de Xinjiang. Il aurait été arrêté par les autorités chinoises. 

Lauréats de nombreux prix photographiques, parmi lesquels la prestigieuse bourse William Eugene Smith, Lu Guang est une figure du photojournalisme reconnue internationalement. «C’est un choc pour nous depuis ce matin, témoigne Daniel Bastard, responsable du bureau Asie-Pacifique de Reporter Sans Frontières. Ce que l’on sait, c’est qu’il a été arrêté par la police dans le Xinjiang où il participait à une série d’événements photographiques. Cette région située au nord du Tibet connait d’importantes tensions ethniques entre les Ouïghours et les Chinois, et sert de laboratoire pour Xi Jinping notamment au niveau des fichages de citoyens et des camps de rééducations qui rappellent les heures sombres de la Révolution culturelle des années 1960.»

En 2004, il reçu le World Press Photo pour son travail sur les villages
de la province du Henan dont les habitants ont été contaminés par le virus du sida à la suite de prises de sang contaminées. 

Lu Guang 

L’année dernière, son exposition au festival Visa pour l’Image était une rétrospective particulièrement alarmante sur la pollution en Chine.
«Quand nous lui avions demandé s’il n’avait pas peur que ses photos se heurtent à la censure du gouvernement chinois, il nous avait affirmé que non: que ces photos aidaient plutôt les responsables politiques à prendre conscience de l’urgence de la situation. Il avait apparemment tort…» affirme Jean-François Leroy.

«Paradoxalement, la Chine d’il y a 10 ans permettaient aux photographes de presse de travailler plus librement qu’aujourd’hui, poursuit Daniel Bastard, qui a été correspondant en Chine avant de prendre la tête du bureau Asie-Pacifique de RSF. Cette disparition d’un photojournaliste qui documente des sujets d’intérêts publics comme la pollution dont s’emparent pourtant certains membres du Parti Communiste est un signe clair du durcissement radical de la politique de Xi Jinping.»

Vous pourriez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.