100 photos de Sam Shaw pour la liberté de la presse

thumb-sam-shaw---100-photos-pour-la-liberte-de-la-presse-6717
©1940-2012 Sam Shaw Inc. / Shaw Family Archives / Roger-Viollet

Sam Shaw débuta sa carrière dans les années quarante via une série de documentaires qui illustraient les Etats-Unis. Par la suite il s’est inséré dans l’univers du cinéma, grâce à son portrait de Marlon Brando dans « Un tramway nommé désir ». Un milieu qui affectionne et qu’il ne quittera plus. Au début des années 50, il rencontre celle qui deviendra sa « muse » : Marilyn Monroe. Fasciné par cette femme, il la suivra durant toute sa carrière et capturera des clichés de la star qui sont désormais mythiques. Lorsqu’il était conseiller de Billy Wilder dans le film « The Seven Year Itch », c’est Sam Shaw qui soufflera l’idée de la jupe flottante et de l’air chaud sur Lexington Avenue. On connait aujourd’hui l’impact et la renommé que cette photographie a acquise. A côté de Monroe, le photographe cinéphile a tiré le portrait de nombreuses figures Hollywoodiennes des ces années là. Il est qualifié aujourd’hui de véritable référence en matière de culture cinématographique et photographique de cette grande époque.

Les clichés de Sam Shaw ont longtemps figuré en Une de Life et de Look. Il est vrai que le photographe a immortalisé tout ce que Hollywood comptait de stars dans les années 1950 et 1960. Ingrid Bergman, Elizabeth Taylor, Sophia Loren, Audrey Hepburn, Marlon Brando, John Cassavetes, Anthony Quinn ou encore Woody Allen. Adepte des prises sur le vif, spontanées, naturelles, Sam Shaw fait pénétrer le lecteur dans les coulisses de la création cinématographique.

couv626x814_large_1_large

« 100 Photos de Sam Shaw pour la liberté de la presse », aux éditions Reporters sans frontières, 9,90 €.

Pour le commander cliquez ici

Vous pourriez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.