Camille Lepage, tuée en Centrafrique

Camille Lepage, photojournaliste française, a été « assassinée » en reportage en République centrafricaine a annoncé, mardi 13 mai, l’Elysée.

Agée de 26 ans, Camille Lepage, native d’Angers, s’était installée au Soudan du Sud en juillet 2012 avant de rejoindre la Centrafrique. Elle collaborait avec de nombreux titres de presse, notamment Le Monde. Avant cela, elle avait couvert la révolution égyptienne pendant l’été 2011 tout en écrivant pour un journal national Egypt Independent.                                                                           

La journaliste photo Camille Lepage, tuée en Centrafrique

Camille Lepage était représentée par le studio Hans Lucas. Selon Wilfrid Estève, un des responsables de cette plateforme de diffusion, la jeune femme menait ces derniers temps “un travail en profondeur sur un groupe armé”, a-t-il indiqué à l’AFP sans plus de précision.

Dans la dernière photo publiée sur son compte Instagram, le 6 mai, elle voyageait avec des milices anti-balaka depuis Berbérati, à 250 kilomètres au sud de l’endroit où son corps a été retrouvé.

 

 

 

 

 

 

Vous pourriez aimer aussi:

2 commentaires

  1. […] de James Foley, journaliste américain assassiné par l’Etat islamique et la famille de Camille Lepage, journaliste de 26 ans tuée en mai en Centrafrique, sont venus jeudi se recueillir au Mémorial […]

  2. […] leur quotidien et se déplace avec eux. Le 12 mai 2014, le groupe tombe dans une embuscade et Camille est tuée avec quatre miliciens. “Camille” retrace le destin tragique de la […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.