« Droits de regards » Une exposition d’Amnesty International

Conçue pour poser un autre regard sur 50 ans de combats pour les droits humains, cette exposition rappelle le lien étroit qui depuis ses débuts en 1961 rapproche Amnesty International des photographes.

La sélection présentée souligne toute l’ampleur du rôle joué par la photographie dans le combat pour les droits humains. Les images peuvent en effet être un appui déterminant dans le travail des organisations et des mouvements qui se donnent, comme Amnesty International, la mission d’identifier, de nommer, de dénoncer les violations des droits humains.

“Au-delà d’un éclairage sur les combats au cœur d’Amnesty International, nous espérons que cette exposition apporte un ‘‘autre’’ regard sur le monde qui ne se contente pas du fatalisme ; un regard à travers lequel les injustices ne sont pas inévitables » Geneviève Garrigos, présidente d’Amnesty International France.

Des plus iconiques – images qui ont gravé dans la mémoire collective des faits majeurs – aux témoignages plus intimes d’engagements personnels ou de victoires décisives, ces photographies montrent aussi la complexité d’un combat qui n’est pas linéaire.

Le projet invite à se replonger dans une histoire mouvementée, guide pour ne pas oublier et comprendre le sens de l’engagement.

« La photographie joue un rôle déterminant dans la dénonciation et la prise de conscience des violations des droits humains ainsi que sur l’évolution des mentalités, notamment des publics les plus jeunes », affirme Michel Christolhomme, directeur photo de l’association Pour Que l’Esprit Vive.

De grands noms du photojournalisme ont été rassemblés pour proposer une déambulation et une réflexion sur la violence du monde mais aussi l’espoir porté par la mobilisation pour la défense des droits humains.

Cette exposition a été initialement montrée dans le cadre des Rencontres d’Arles. Sa reprise à Paris s’accompagne d’une série de rencontres et événements – notamment en direction de jeunes publics, autour d’Amnesty International et de certains des photographes.

58 rue Quincampoix 75004 Paris
Du jeudi 12 avril au samedi 2 juin 2012

Vous pourriez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.