Mark Peterson obtient la Bourse W. Eugene Smith

La bourse W. Eugene Smith en photographie humaniste est attribuée cette année à Mark Peterson pour son reportage sur le mouvement supremaciste américain.

Son projet Le Passé n’est Jamais Mort a été sélectionné parmi neuf finalistes. Mark Peterson se penche sur les organisations, les partis politiques et les candidats qui transmettent le message de la suprématie blanche. La bourse Eugene Smith aidera Peterson à continuer son travail qui a été sélectionné parmi 314 candidatures provenant de 53 pays, le plus grand nombre de projets soumis à la subvention Smith depuis sa création en 1980.

“Je suis vraiment honoré d’être le lauréat du prix Smith Grant cette année. Les images de Smith sont si puissantes et sa passion si réelle qu’il exerce une grande influence sur mon travail”, a déclaré Mark Peterson lors de la cérémonie de remise des prix. ” J’espère que mes photos éclaireront la guerre civile de ce pays. La subvention Smith m’aidera à poursuivre ce travail alors que je regarde les communautés touchées par ce clivage. ”

KKK on the steps on the South Carolina state capitol steps © Mark Peterson – Courtesy W. Eugene Smith Memorial Fund

«Les juges ont été extrêmement impressionnés par l’urgence du travail de M. Peterson, ainsi que par son engagement et son courage à révéler un sujet difficile et extrêmement pertinent dans la société d’aujourd’hui», a expliqué Stephen Frailey, membre du conseil d’administration de Smith Fund et président du comité d’arbitrage Smith Grant de cette année. «Participer en tant que juge à ce concours nous a permis de mieux comprendre la diversité des récits du monde entier de la part de tant de photographes remarquables. La passion et l’intelligence que chacun apporte à leurs histoires respectives sont assez évidentes, et la force et la conviction du travail soumis ont été une source d’inspiration. »
Les membres du comité de sélection de Stephen Frailey étaient Jody Quon, directeur de la photographie chez New York Magazine et Azu Nwagbogu, fondateur et directeur des Fondations des artistes africains (AAF) basées au Nigéria.

“Je photographie la confédération américaine moderne et le nationalisme blanc en examinant de près ses traditions, ses symboles et ses dirigeants, en me documentant à l’intérieur des maisons, des écoles et dans la rue, alors que ce mouvement politique et culturel est l’incarnation contemporaine de la suprématie blanche. C’est un mouvement violent qui utilise le langage de la récupération, du patriotisme et du patrimoine culturel. L’objectif central est de démanteler des décennies de législation sur les droits civils, l’immigration et l’égalité des sexes et de promouvoir une histoire révisionniste affirmant que l’esclavage n’était pas une si mauvaise chose”. Mark Peterson

Pour plus d’informations sur le Fonds W. Eugene Smith, vous pouvez vous rendre sur www.SmithFund.org

Vous pourriez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.